Thursday 15 April 2021
Home      All news      Contact us      RSS     
reliefweb - 1 month ago

Une montée de violence au Nigéria pousse des civils à fuir en exil au Niger

Countries: Niger, Nigeria Source: UN High Commissioner for Refugees Ceci est un r sum des d clarations du porte-parole du HCR Boris Cheshirkov qui toute citation peut tre attribu e lors de la conf rence de presse du 02 mars 2021 au Palais des Nations Gen ve. Le HCR, l Agence des Nations Unies pour les r fugi s, est alarm par la mont e de la violence dans le nord-ouest du Nig ria, qui g n re des d placements vers la zone frontali re de Maradi au Niger voisin, o l ins curit s accroit galement. Par crainte des groupes arm s et des affrontements communautaires, plus de 7660 r fugi s ont d j fui le Nig ria vers Maradi cette ann e et 3500 Nig riens sont galement d plac s l int rieur de leur pays. La plupart sont des femmes et des enfants, qui ont t d plac s la suite des r centes attaques dans l E tat de Sokoto au Nig ria. La r gion de Maradi, au sud du Niger, accueille d sormais pr s de 100 000 personnes d racin es, dont 77 000 r fugi s nig rians, qui ont fui les attaques incessantes dans les E tats de Katsina, Sokoto et Zamfara. Le HCR remercie le Niger pour sa g n rosit . Ce pays continue d accorder l acc s aux r fugi s, et ce malgr les restrictions frontali res dues la pand mie de Covid-19. Les quipes du HCR au Niger ont enregistr un pic de violence meurtri re galement dans la ville de Maradi, avec davantage de victimes et d incidents graves signal s en janvier et f vrier 2021 par rapport au second semestre 2020. Les r fugi s d crivent des meurtres effroyables, des enl vements contre ran on et des villages pill s. Beaucoup ont galement t pris au pi ge dans des affrontements entre agriculteurs et leveurs ainsi que dans des actes d autod fense, alors que des groupes d autod fense ont t cr s dans la plupart des villages. Les personnes qui fuient ont d urgence besoin d eau, de nourriture, d abris et de services de sant . La plupart sont partis en h te les mains vides pour sauver leur vie. Le HCR fournit une assistance et une protection vitales et a intensifi ses activit s de suivi de la situation aux fronti res. Les quipes du HCR enregistrent galement les nouveaux arrivants afin d identifier les personnes vuln rables et ayant d autres besoins sp cifiques. Nous travaillons en troite collaboration avec les autorit s nig riennes pour transf rer les r fugi s vers des lieux plus s rs, loin de la fronti re et dans des localit s o une assistance et des services essentiels sont d j disponibles. Depuis octobre 2019, quelque 11 320 r fugi s ont d j t relocalis s dans d autres villages o le HCR et ses partenaires ont renforc les infrastructures pour la distribution d eau, les soins de sant , l assainissement et l ducation pour les personnes d plac es et leurs h tes, contribuant ainsi all ger la pression port e sur les communaut s locales qui font preuve d une grande g n rosit mais qui ont peu de moyens. Les groupes arm s qui cument les r gions du Sahel et du lac Tchad alimentent l une des crises de d placement et de protection la croissance la plus rapide au monde. A ce jour, plus de 3,2 millions de personnes sont d racin es par les violences dans la r gion du bassin du lac Tchad. Les efforts des organisations humanitaires en r ponse cette situation d urgence sont mis rude preuve. L op ration du HCR dans le bassin du lac Tchad n cessite 128,6 millions de dollars, mais elle est actuellement financ e hauteur de 10 pour cent seulement. Le HCR exhorte la communaut internationale renforcer son soutien envers la r gion et aider les gouvernements radiquer les causes de ce d placement forc et stimuler un d veloppement strat gique et durable. Les attaques g n ralis es dans le nord-ouest du Nig ria ont d j pouss des milliers de personnes fuir leurs foyers au cours des deux premiers mois de l ann e 2021 s quences vid o non mont es : https://media.unhcr.org/Share/tlqr1s662s2k120ei6rs4l4w35tf25l0 Pour de plus amples informations ce sujet, veuillez svp contacter : A Niamey, Selim Meddeb, meddebha@unhcr.org, +227 80 06 81 A Abouja, Roland Schoenbauer, schoenb@unhcr.org, +234 90 10 66 46 95 A Dakar (r gional), Romain Desclous, desclous@unhcr.org, +221 786 396 385 A Gen ve, Boris Cheshirkov, cheshirk@unhcr.org, +41 79 433 7682 A New York, Kathryn Mahoney, mahoney@unhcr.org, +1 347 443 7646 A Paris, C line Schmitt, schmittc@unhcr.org, +33 6 23 16 11 78


Latest News
Hashtags:   

montée

 | 

violence

 | 

Nigéria

 | 

pousse

 | 

civils

 | 

Niger

 | 

Sources