Thursday 22 April 2021
Home      All news      Contact us      RSS     
reliefweb - 2 month ago

Rwanda: Le PAM et le HCR lancent un appel de fonds pour plus de 3 millions de réfugiés touchés par la réduction des rations alimentaires en Afrique de l’Est

Countries: Burundi, Democratic Republic of the Congo, Djibouti, Ethiopia, Kenya, Rwanda, South Sudan, Sudan, Uganda Sources: World Food Programme, UN High Commissioner for Refugees NAIROBI - Le HCR, l Agence des Nations Unies pour les r fugi s, et le Programme alimentaire mondial (PAM) ont lanc aujourd hui un appel de 266 millions de dollars pour pouvoir mettre fin la r duction des rations alimentaires de plus de 3 millions de r fugi s en Afrique de l Est. Le manque de financement a entra n des r ductions allant parfois jusqu 60% de ces rations. Les deux organisations attirent l attention sur les dangers croissants, notamment l augmentation de la malnutrition et de l an mie, le retard de croissance des enfants et une multitude de risques en mati re de protection. L impact de ce manque de financement sur les familles de r fugi s est aggrav par les mesures de confinement li es au Covid-19 et les autres efforts visant endiguer la propagation de la pand mie, qui ont d j entra n une p nurie de nourriture sur les march s des camps de r fugi s et an anti les espoirs de nombreux r fugi s de pouvoir aider leur famille par le biais du travail occasionnel ou du petit commerce. La pand mie a t d sastreuse pour tout le monde, mais davantage encore pour les r fugi s , a indiqu Cl mentine Nkweta-Salami, Directrice du Bureau r gional du HCR pour l Est, la Corne de l Afrique et les Grands Lacs. A moins que des fonds suppl mentaires ne soient mis disposition, des milliers de r fugi s, y compris des enfants, manqueront de nourriture. Les pr occupations en mati re de protection sont de plus en plus nombreuses. La r duction des rations alimentaires ou de l assistance en esp ces se traduit par l adoption par les personnes touch es de strat gies n gatives pour r pondre leurs besoins alimentaires de base - comme par exemple le fait de sauter des repas ou de diminuer la quantit de nourriture consomm e, de contracter des pr ts taux d int r t lev , de vendre des biens, ou de faire travailler les enfants. Il y a souvent un sentiment de d sespoir et d absence d alternative , a-t-elle expliqu . Nous devons d s maintenant r pondre aux besoins alimentaires et nutritionnels des r fugi s dans la r gion , a affirm Michael Dunford, Directeur r gional du PAM pour l Afrique de l Est. La priorit imm diate pour nous tous doit tre de r tablir un niveau d assistance au moins minimal pour les r fugi s, dont beaucoup ont perdu la source de revenus que constituaient les transferts de fonds venant de leurs proches en raison de l impact mondial de la pand mie de Covid-19. Jamais nous n avons eu faire face un probl me de financement aussi grave concernant les r fugi s. Il nous manque 266 millions de dollars sur les six prochains mois pour couvrir les besoins l mentaires des r fugi s. Nous sommes profond ment pr occup s par le fait que si les r ductions se poursuivent, ils seront confront s une d cision tr s difficile : rester dans les camps o la s curit alimentaire et nutritionnelle se d t riore, ou envisager de rentrer chez eux alors que la s curit n y est pas garantie. Dans les 11 pays couverts par le Bureau du HCR pour l Afrique de l Est, la Corne de l Afrique et les Grands Lacs, 72% des 4,7 millions de r fugi s sont confront s des r ductions alimentaires, en plus du manque de financement d j existant pour l assistance et le soutien non alimentaire fournis par le HCR. Le manque de financement a contraint le PAM r duire son aide mensuelle aux r fugi s de 60% au Rwanda, de 40% en Ouganda et au Kenya, de 30% au Soudan du Sud, de 23% Djibouti et de 16% en E thiopie. Pr s de 140 000 r fugi s et demandeurs d asile vivent au Rwanda, principalement en provenance de la R publique d mocratique du Congo et du Burundi. Le PAM y assiste 138 000 r fugi s dans les camps et 12 500 enfants issus de la communaut d accueil qui fr quentent les m mes coles que les r fugi s et b n ficient de repas scolaires. La r duction de 60% est sans pr c dent et ne fera qu aggraver l ins curit alimentaire. Le PAM soutient principalement les r fugi s au Rwanda par le biais d allocations en esp ces, de sorte que des fonds additionnels relativement faibles pourraient avoir un effet important et compenser les r ductions des rations alimentaires. Le PAM a besoin de 11 millions de dollars pour fournir aux r fugi s pr sents au Rwanda une aide en esp ces ou des rations alimentaires compl tes jusqu au mois d ao t. Au Kenya, le PAM a r duit de 40% les rations alimentaires de 417 000 r fugi s. Il faut 61 millions de dollars l organisation pour pouvoir fournir une aide alimentaire et nutritionnelle compl te aux r fugi s entre mars et ao t. En Tanzanie, les rations distribu es par le PAM 280 000 r fugi s ont t r duites de 32% par rapport aux besoins minimums recommand s en kilocalories. Le PAM a besoin de 17 millions de dollars pour les r fugi s en Tanzanie jusqu au mois d ao t. L Ouganda accueille la plus grande population r fugi e d Afrique et, en f vrier, le PAM a d y r duire son assistance alimentaire 1,27 million de r fugi s de 40%. Un montant de 77 millions de dollars est n cessaire pour pouvoir fournir des rations compl tes jusqu au mois d ao t. Au Soudan du Sud, en E thiopie et Djibouti, le PAM a besoin de 82 millions de dollars pour apporter une aide compl te pr s d un million de r fugi s jusqu en ao t. Seuls les r fugi s se trouvant au Burundi et au Soudan re oivent actuellement des rations compl tes. Un total de 18 millions de dollars est n cessaire pour maintenir cette situation jusqu au mois d ao t. Le Programme alimentaire mondial des Nations Unies est le laur at du prix Nobel de la paix 2020. Nous sommes la plus grande organisation humanitaire au monde, sauvant des vies dans les situations d urgence et utilisant l aide alimentaire pour contribuer la promotion de la paix, de la stabilit et de la prosp rit pour les personnes qui ont subi le conflit, les catastrophes naturelles ou l impact du changement climatique. Suivez-nous sur Twitter @wfp_Africa Le HCR, l Agence des Nations Unies pour les r fugi s, prot ge les personnes contraintes de fuir leur foyer en raison des conflits et des pers cutions. Nous travaillons dans plus de 130 pays, prot geant des millions de personnes en leur apportant une aide vitale, en pr servant leurs droits humains fondamentaux et en les aidant se construire un avenir meilleur. Suivez-nous sur Twitter @Refugees Pour plus d informations sur ce sujet, veuillez contacter (adresse lectronique : pr nom.nom@wfp.org) Peter Smerdon, PAM/Nairobi, +254 707 722 104 Frances Kennedy, PAM/Rome, +39 346 7600 806 Tomson Phiri, PAM/Gen ve, +41 79 842 8057 Jane Howard, PAM/ Londres, T l. +44 (0)20 3857 7413, Mob. +44 (0)796 8008 474 Steve Taravella, PAM/ Washington, +1 202 770 5993 Dana Hughes, HCR/Nairobi, hughes@unhcr.org +254 733 440 536 Babar Baloch, HCR/Gen ve, baloch@unhcr.org +41 79 513 9549 Kathryn Mahoney, HCR/New York, mahoney@unhcr.org +1347 443 7646


Latest News
Hashtags:   

Rwanda

 | 

lancent

 | 

appel

 | 

fonds

 | 

millions

 | 

réfugiés

 | 

touchés

 | 

réduction

 | 

rations

 | 

alimentaires

 | 

Afrique

 | 

Sources