Saturday 17 April 2021
Home      All news      Contact us      RSS     
reliefweb - 2 month ago

DR Congo: Rapport sur les discours et messages incitatifs à la haine en République démocratique du Congo

Country: Democratic Republic of the Congo Source: UN Organization Stabilization Mission in the Democratic Republic of the Congo Please refer to the attached file. LA MONUSCO ET LE BCNUDH APPELLENT A DES MESURES EFFICACES POUR PR E VENIR LES DISCOURS ET MESSAGES INCITATIFS A LA HAINE EN RDC Kinshasa, le 1er mars 2021 La R publique d mocratique du Congo a connu, depuis les lections de 2018, un regain de discours et messages incitatifs la haine qui est pr occupant. Autant dans les provinces non affect es par les conflits arm s que dans les zones o les groupes arm s sont actifs, les messages et discours haine ont t l origine d actes de violence qui ont caus des morts, des pillages, des atteintes l int grit physique y compris des violences sexuelles et des d placements de populations, des actes qui peuvent tre constitutifs de crimes internationaux, selon un rapport publi par le Bureau conjoint des Nations Unies aux droits de l homme (BCNUDH). Entre mai et d cembre 2020, le BCNUDH a re u des all gations sur 30 cas probables de discours et messages incitatifs la haine, parmi lesquels 16 ont t identifi s comme des cas av r s d incitation la haine selon le seuil requis par le Plan d action de Rabat du Haut- commissariat des Nations Unies aux droits de l homme sur l interdiction de tout appel la haine nationale, raciale ou religieuse qui constitue une incitation la discrimination, l hostilit ou la violence. Prenant la forme d attaques caract re tribaliste, sexiste et misogyne, ces messages proviennent principalement de responsables et militants de partis politiques, mais galement d acteurs de la soci t civile et de membres de la diaspora congolaise. Ils ont t diffus s dans le cadre d activit s politiques ou partisanes et de conflits arm s, lors de r unions priv es ou publiques et lors d interviews dans la presse traditionnelle, et largement chang s et discut s sur les r seaux sociaux et applications de messagerie mobile. Ils ont pris pour cible des personnes et des groupes en vertu de leur sexe, leur appartenance ethnique ou sociale, notamment dans le cadre de la contestation de la citoyennet congolaise de certains groupes ethniques. Le contexte de comp tition politique, l acc s la terre et les conflits arm s ont aliment de mani re significative la diffusion des discours haineux. Le Directeur du BCNUDH et Repr sentant de la Haute-Commissaire aux droits de l homme en R publique d mocratique du Congo, Abdoul Aziz Thioye, souligne que les discours incitatifs la haine sont non seulement une infraction la l gislation nationale mais sont aussi contraires aux droits de l homme et constituent une menace r elle la coh sion nationale, une paix et une s curit durables et la protection des civils dans le pays . Bien que dans l ensemble les autorit s congolaises ont d nonc les discours et messages incitatifs la haine, le rapport pr conise une implication accrue des acteurs politiques, leaders communautaires, acteurs de la soci t civile et autorit s nationales pour les pr venir et y mettre fin, et formule des recommandations leur endroit. En particulier, le rapport appelle entre autres veiller au respect des dispositions normatives sur les discours et messages incitatifs la haine tout en garantissant le droit un proc s quitable et le droit la libert d expression, poursuivre les efforts de lutte contre l impunit pour des violations et atteintes aux droits de l homme, ainsi qu renforcer le cadre l gal et les organes et institutions visant assurer l galit et la non-discrimination.


Latest News
Hashtags:   

Congo

 | 

Rapport

 | 

discours

 | 

messages

 | 

incitatifs

 | 

haine

 | 

République

 | 

démocratique

 | 

Congo

 | 

Sources