Wednesday 5 August 2020
Home      All news      Contact us     
reliefweb - 4 days ago

Burkina Faso Key Message Update: L’insécurité continue d’accroitre le nombre de populations déplacées internes

Country: Burkina Faso Source: Famine Early Warning System Network Please refer to the attached file. Messages cl s La premi re d cade de juillet a t marqu par une irr gularit des pluies surtout dans le centre, le centre-sud et le nord-ouest du pays, ayant occasionn un ralentissement ou une reprise des op rations de semis. Au cours de la deuxi me d cade l intensification du r gime de la mousson est favorable au bon d roulement des activit s agricoles, nonobstant des inondations localis es. Les cumuls depuis le premier avril sont dans l ensemble exc dentaires tr s exc dentaires comparativement la moyenne sur la p riode 2009-2018. La bonne pluviom trie cumul e favorise aussi une r g n ration des p turages. Toutefois, dans le nord-ouest les leveurs restent d pendants des aliments b tails achet s sur le march des prix 20 30 pourcent sup rieurs la moyenne. Par ailleurs, malgr la r g n ration en encours dans le nord du pays, les p turages accessibles restent insuffisants du fait de l ins curit et cela conduit au surp turage dans ces zones. L tat d embonpoint devrait demeurer en-dessous de la normale pendant cette saison. Dans la moiti nord et l est du pays, les exactions et menaces des groupes terroristes continuent d entrainer des d placements de populations dont le nombre (978744) s est accru de 6,2 pourcent en juillet par rapport juin (CONASUR, juillet 2020). Compte tenu de la d gradation de la situation s curitaire, les gros leveurs ont quitt la zone. Aussi, les collecteurs ont difficilement acc s aux march s locaux pour la collecte du b tail. Du coup, les offres d animaux ont baiss sur les principaux march s. A Dori et Djibo par exemple, la baisse est respectivement de 14 et 23 pourcent pour les petits ruminants et respectivement de 20 et 30 pourcent pour les gros ruminants. L am lioration en cours de la demande ext rieure pour la f te d tabaski venir favorise une hausse l g re des prix du b lier (20 pourcent Dori et 13 pourcent Djibo) par rapport la moyenne. Par contre, le prix du bouc est en l g re baisse Dori mais stable Djibo. Les termes de l change bouc/mil restent dans l ensemble stables compar la normale. Dans les provinces en ins curit alimentaire aigue Crise (Phase 3 de l IPC) : Oudalan, S no, Yagha (dans la r gion du Sahel), Gnagna et Komandjoari (dans la r gion de l Est) ou en Stress (Phase 2 ! de l IPC) : Soum (dans la r gion du Sahel), Loroum (dans la r gion du Nord), et Bam, Sanmatenga et Namentenga (dans la r gion du Centre-Nord), au moins 85 pourcent m nages ont acc s deux repas par jour. Cela est du fait de l assistance alimentaire dans les zones en Stress (Phase 2 ! de l IPC) et l adoption de strat gies n fastes d acc s alimentaire dans les zones en Crise (Phase 3 de l IPC) qui par exemple, touche entre 32 pourcent des m nages dans la province de la Komandjoari et 59 pourcent dans la province du Yagha selon l enqu te nationale sur la s curit alimentaire de SAP fait en juin 2020.


Latest News
Hashtags:   

Burkina

 | 

Message

 | 

Update

 | 

insécurité

 | 

continue

 | 

accroitre

 | 

nombre

 | 

populations

 | 

déplacées

 | 

internes

 | 
Most Popular (6 hours)

Most Popular (24 hours)

Most Popular (a week)

Sources