Monday 1 June 2020
Home      All news      Contact us     
reliefweb - 10 days ago

Tchad Rapport de situation, 22 mai 2020

Country: Chad Source: UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs FAITS SAILLANTS Augmentation du nombre de cas de rougeole MSF entreprend des campagnes de vaccination de masse Impact de la COVID-19 sur la vaccination contre la rougeole CHIFFRES CL E S 5,3M People in need
3M People targeted
448K Refugees
171K IDPs
117K Returnees
690K Host population in need R E PONSE D URGENCE Augmentation du nombre de cas de rougeole alors que les activit s de vaccination sont frein es par la peur du COVID-19 Alors que l attention et les ressources se dirigent de plus en plus vers la pr vention et la r ponse la COVID-19 au Tchad, le pays est toujours en prise avec une pid mie persistante de rougeole qui ne montre aucun signe de d c l ration. 118 des 126 d partements de sant au Tchad ont t infect s depuis le d but de l pid mie en mai 2018, avec des provinces du sud qui font face une augmentation rapide des cas. Au 30 avril 2020, 28 d partements de sant taient en pid mie de rougeole d clar e. Le Minist re de la Sant Publique a report 7 635 cas, avec le nombre de cas les plus lev s dans les d partements de Beboto, Kyab et Goundi. MSF entreprend des campagnes de vaccination de masse En f vrier, et avant le premier cas de COVID-19 enregistr au Tchad le 19 mars, une quipe de r ponse d urgence de M decins Sans Fronti res (MSF) s est rendue dans les r gions affect es par la rougeole, y compris Beboto qui est la plus largement impact e. En cons quence, 25 177 enfants g s de 6 mois 9 ans ont t vaccin s contre la rougeole. 10 432 enfants ont aussi t examin s et 1 191 trait s pour malnutrition aig e s v re, en r ponse aux taux lev s de malnutrition dans la r gion qui avaient affaibli les syst mes immunitaires et donc contribu la propagation du virus. L quipe MSF de Beboto a travaill troitement avec les leaders communautaires pour les informer sur la pr vention contre la rougeole et l acc s gratuit des patients au traitement m dical dans les structures sanitaires de MSF. Des activit s de sensibilisation taient cruciales car il s av rait que certains patients resteraient chez eux et auraient recours la m decine traditionnelle au lieu d acc der aux structures de sant locales. MSF a distribu des kits m dicaux, des vaccins contre la rougeole et des provisions en eau et assainissement au district sanitaire afin de permettre le traitement des cas par les quipes locales sous la supervision des autorit s du district sanitaire.
Du 3 au 12 avril, MSF a aussi effectu une campagne de vaccination dans la r gion de Kyab au sud du Tchad, ciblant les enfants g s de 6 mois 5 ans. Parce qu il y avait beaucoup de cas de paludisme et de malnutrition, MSF a galement fourni des soins de p diatrie g n rale et a trait les enfants atteints de rougeole, en plus de leurs activit s de vaccination. Plus de 60 000 enfants ont t vaccin s Kyab en avril dernier par les quipes de MSF.
Depuis le d but de l pid mie en 2018, MSF lutte pour atteindre une couverture vaccinale de 95% chez les enfants, afin d obtenir une immunit collective . Cependant, le Tchad est loin d avoir atteint cet objectif. L UNICEF estime que la couverture d immunisation contre la rougeole au Tchad est seulement de 37%. Aucune campagne de vaccination compl te n a t entreprise depuis 2015.


Latest News
Hashtags:   

Tchad

 | 

Rapport

 | 

situation

 | 
Most Popular (6 hours)

Most Popular (24 hours)

Most Popular (a week)

Sources