Sunday 29 March 2020
Home      All news      Contact us     
reliefweb - 4 days ago

CAR: L’appel du Secrétaire général , l’invitation du Représentant spécial aux signataires de l’APPR-RCA et le COVID-19 à la une de la conference de presse

Country: Central African Republic Source: UN Multidimensional Integrated Stabilization Mission in the Central African Republic appel du Secr taire g n ral des Nations Unies pour un cessez-le-feu mondial, l invitation de son Repr sentant sp cial en R publique centrafricaine (RCA) aux signataires de l Accord de paix et la contribution de la MINUSCA contre la propagation du COVID-19 ont domin la conf rence de presse hebdomadaire de la Mission, mercredi Bangui. Le porte-parole de la MINUSCA, Vladimir Monteiro, est revenu sur le message lanc par le Secr taire g n ral le 23 mars, au moment o Le monde entier affronte ( ) un ennemi commun : le COVID-19. Le virus n pargne aucune nationalit , communaut ou religion. Il attaque tout le monde sur son passage, implacablement. Pendant ce temps, les conflits arm s continuent de faire rage dans le monde . N oublions pas que dans les pays ravag s par la guerre, les syst mes de sant se sont effondr s ( )C est la raison pour laquelle j appelle aujourd hui un cessez-le-feu imm diat, partout dans le monde. L heure est venue de laisser les conflits arm s derri re nous pour concentrer nos efforts sur le v ritable combat de nos vies , peut-on lire dans le message distribu la presse. Le porte-parole a ensuite voqu la d claration du Repr sentant sp cial et Chef de la MINUSCA, Mankeur Ndiaye, qui, en soutien l appel du Secr taire g n ral, exhorte toutes les parties signataires de l Accord politique pour la paix et la r conciliation en RCA (APPR-RCA), garantir l effectivit du cessez-le-feu sur le territoire national pour pr server le pays du COVID-19 et de ses cons quences n fastes. Les groupes arm s ont l obligation de respecter les engagements pris dans le cadre de l Accord de paix, par la cessation imm diate de la violence sur toute l tendue du territoire centrafricain. Ils doivent galement laisser circuler librement les populations ainsi que le personnel humanitaire et sanitaire, et ainsi faciliter l acheminement de l aide , a-t-il dit, soulignant l importance d une r ponse globale et ad quate, en coop ration avec le Syst me des Nations Unies, les acteurs humanitaires et partenaires internationaux de la RCA contre le COVID-19. Le porte-parole a galement rappel la contribution de la MINUSCA la lutte contre la pand mie dans le pays, en coordination avec l Organisation mondiale de la Sant (OMS) et le syst me des Nations unies en RCA. Le gouvernement centrafricain, travers le minist re de la Sant , en coordination avec l OMS, a pris des mesures pour viter la propagation du coronavirus. En tant que fonctionnaires des Nations Unies travaillant sur ce territoire, nous nous devons de respecter ces mesures , a-t-il indiqu , d non ant par ailleurs la stigmatisation. Concernant les mesures de soutien, il a cit , entre autres, les dispositifs de contr le l a roport de Bangui-Mpoko, la contribution l acquisition de r actifs pour l Institut Pasteur de Bangui et la mise disposition de certains outils tels que le syst me de vid oconf rence entre Bangui et avec les pr fectures, travers lequel le ministre de la Sant publique s est entretenu dimanche dernier avec 10 pr fets sur la riposte au COVID-19. Tout en restant engag s dans le combat contre la pand mie, la MINUSCA continue d ex cuter son mandat sur le territoire national, notamment la protection des civils , a rench ri le porte-parole de la MINUSCA, devant une dizaine de journalistes, en respect des directives sur la pr vention du coronavirus. Le porte-parole de la Force de la MINUSCA, le Commandant Issoufou Aboubacar Tawaye, faisant tat d une situation s curitaire relativement calme mais impr visible, a indiqu que la Force a pris plusieurs mesures afin d endiguer la propagation du coronavirus. Il s agit, entre autres, de la suspension des rotations et des permissions jusqu nouvel ordre, le respect strict des mesures pr ventives nonc es par le gouvernement de la R publique centrafricaine, la MINUSCA et l OMS . Ces diff rentes mesures n entravent en rien le bon d roulement de nos activit s sur le plan s curitaire, les patrouilles se poursuivent de jour comme de nuit pour prot ger les civils , a-t-il ajout , pr cisant que la semaine coul e, 4110 patrouilles ont t effectu es sur le territoire centrafricain tandis que 84.100 litres d eau potable ont t distribu s plus de 7670 personnes Bangui. Pour sa part, le porte-parole de la Police (UNPOL) de la MINUSCA, le Capitaine Leo Franck Gnapi , a soulign que la composante Police reste engag e aux c t s de leurs coll gues centrafricains dans la sensibilisation et la lutte contre le COVID-19. Il a fait savoir que les quipes UNPOL ont engag la sensibilisation dans les services de police et de gendarmerie sur la discipline et le respect des mesures pr ventives prises par le gouvernement afin d viter la propagation de cette pand mie. D autre part, des kits de lavage de mains ont t offerts quelques unit s, notamment le peloton motoris , la l gion mobile de la gendarmerie, l UMIRR et la brigade territoriale de Bimbo. Les quipes UNPOL ont ensuite appuy les Forces de s curit int rieure centrafricaine sensibiliser les usagers sur le renforcement des dispositifs d hygi ne dans les commissariats et brigades , a-t-il soulign .


Latest News
Hashtags:   

appel

 | 

Secrétaire

 | 

général

 | 

invitation

 | 

Représentant

 | 

spécial

 | 

signataires

 | 

COVID

 | 

conference

 | 

presse

 | 
Most Popular (6 hours)

Most Popular (24 hours)

Most Popular (a week)

Sources