Sunday 19 January 2020
Home      All news      Contact us     
reliefweb - 4 days ago

World: António Guterres : « La guerre de l humanité contre la nature est suicidaire »

Source: UN News Service Country: World
L’humanité mène « une guerre suicidaire » contre la nature qui réagit et « répond par des ouragans, des incendies et de graves sécheresses dans diverses régions du monde », a déclaré le Secrétaire général de l #39;ONU, António Guterres, lors de la cérémonie d’ouverture de « Lisbonne - Capitale verte européenne » qui s #39;est tenue samedi dans la capitale du Portugal. La ville de Lisbonne a été désignée capitale verte de l’Europe de l’année 2020 par la Commission européenne. Pour autant, M. Guterres estime que l’homme ne détruit pas la planète qui, elle, « continuera à tourner autour du soleil pendant des millions d #39;années ». Le problème est que « l #39;humanité se détruit elle-même ainsi que sa possibilité de pouvoir vivre sur la planète ». L’année qui marque un tournant Pour le chef de l’ONU, 2020 pourrait être l #39;année où la lutte contre les changements climatiques sera plus efficace. Il a identifié trois opportunités pour briser le « cycle de la guerre que nous menons contre la nature » : La Conférence des États membres à la Convention sur la diversité biologique La Conférence sur les océans, qui se tiendra à Lisbonne en juin La COP26, « qui permettra aux pays de s #39;engager à travers des mesures concrètes pour lutter contre les changements climatiques ». M. Guterres a souligné que tous ces grands événements auront lieu à un moment où trois batailles se perdent : la bataille de la biodiversité, où un million d #39;espèces sont en voies de disparition, la bataille pour la dégradation des océans, avec une pollution croissante, notamment du plastique, et finalement, la bataille pour faire de l #39;Accord de Paris un outil efficace pour lutter contre le changement climatique. Le Secrétaire général a également rappelé que les émissions mondiales de gaz à effet de serre augmentent, et qu #39;avec la hausse des températures « les incidents dans le monde entier aux graves conséquences, comme les catastrophes naturelles » risque de se multiplier. La fin des énergies fossiles Le chef de l #39;ONU s #39;est montré optimiste parce que la communauté internationale sait exactement ce qu #39;il faut faire : « Nous ne pouvons pas laisser les températures augmenter de plus de 1,5°C d #39;ici la fin du siècle, la neutralité carbone doit être atteinte d #39;ici 2050 et cela nécessite une réduction drastique des émissions dans les prochaines décennies ». Des technologies alternatives existent et, selon lui, il n #39;y a « aucune raison de continuer à insister sur les combustibles fossiles ». António Guterres a également souligné qu #39;un autre facteur d #39;espoir est la mobilisation croissante des jeunes qui exige « une volonté politique pour conduire ces transformations ». NOTE: Cet article a été publié à l #39;origine par UNRIC - le Centre régional d’information des Nations Unies pour l’Europe occidental à Bruxelles


Latest News
Hashtags:   

World

 | 

António

 | 

Guterres

 | 

guerre

 | 

humanité

 | 

contre

 | 

nature

 | 

suicidaire

 | 
Most Popular (6 hours)

Most Popular (24 hours)

Most Popular (a week)

Sources